Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 15:02
 Hier et aujourd'hui: réflexions sur la fête du millésime...

Les tentes ont été démontées, les barriques refermées, le vin cuvé par les assoiffés, restent les interrogations et les commentaires qu’a suscités cet événement festif, dont celui que M. Jean-Paul Jambon nous a envoyé :

« Moins grave que ces querelles devant un monument devant lequel chacun devrait respecter ceux qui firent le don de leur vie pour que nous puissions vivre, la fête du millésime me laisse assez interrogatif quant au protocole d'ouverture.
il me semblait d'usage les années précédentes que les maires (ou leur représentant) des communes sœurs en terroir soient présents sur la scène
Cette année, que nenni !
plusieurs explications sont envisageables:
- erreur du protocole (encore la faute d'un lampiste !) ?
- manque de solidité de l'ouvrage empêchant le rassemblement de tous les poids lourds de la politique locale!....hormis le Pdt de l'association des vins de Bandol et.... Mr Le Curé qui nous fit un cours rapide de vocabulaire , ma foi (c'est le mot!) fort instructif
- refus des élus concernés de paraître aux côtés de l'un des leurs qu'ils apprécient fort peu ?
- choix volontaire du Maire de Bandol de paraître seul ?

Autre point: certains twitters compulsifs, ont glosé sur la présence du Maire de Sanary, en rapprochant sa présence des prochaines élections départementales
entre nous s'il en est un dont la présence s'imposait c'était bien la sienne;
Conseiller général en exercice, président de la CCSSB laquelle voit produire environ 90 % de l'appellation Bandol. Maire d'une commune qui est propriétaire d'une parcelle produisant une cuvée au nom de sa ville, parcelle autrement plus significative que les qq 10 pieds de vignes bandolais cultivés à grand peine de l'autr
e côté de la voie ferrée.

Enfin bon, tout ça c'est Bandol !!! »

Nous avons fait quelques recherches dans nos archives, en particulier dans les magazines municipaux des années antérieures, sur plus de 10 ans.

Effectivement, depuis l’origine, nos édiles ont toujours eu l’élégance d’inviter les maires des communes voisines, ainsi que les députés des 2 circonscriptions, à partager avec eux, sur le podium, l’honneur d’ouvrir la fête. C’était la moindre des choses, vu que la quasi-totalité du vignoble Bandol se trouve chez nos voisins !

Là, M. Joseph officiait seul, le maire d’Ollioules et celui de Sanary restant au pied du podium…

Et pas de trace de notre député, qu’on n’a même pas invité…

Tous punis ?

Quant aux réflexions à propos de M. Bernhard, elles émanent de Bandolais de très fraîche date, ou mal intentionnés : cet élu assiste à toutes nos fêtes des vins, depuis plus de 20 ans.

Nos amis de Wehr étaient présents, eux aussi, mais « à leurs frais »…c’est-à-dire qu’ils avaient reçu une charmante missive de la municipalité les informant qu’il n’était pas possible de les recevoir cette année, vu l’état des finances bandolaises.

Quand on sait avec quelle prodigalité et quelle chaleur nous avons toujours été accueillis en Allemagne…voilà qui fait désordre, pour ne pas dire grossier.

On est tombé bien bas !

 Hier et aujourd'hui: réflexions sur la fête du millésime...
 Hier et aujourd'hui: réflexions sur la fête du millésime...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires