Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 16:09

Que c’est triste !

Comme s’il ne suffisait pas d’avoir été bouleversés, atterrés par l’horreur innommable du massacre de Nice, mais voilà que, dans notre ville, on n’est manifestement pas capable de nous réunir pour que nous puissions nous recueillir ensemble, à l’unisson de l’hommage national.

Combien de personnes présentes place de la Liberté ce lundi à midi ?

Quelques adjoints et conseillers de la majorité, en cercle, et à quelques mètres, une poignée de Bandolais et d’estivants. On ne peut que le regretter et tenter de l’expliquer, sans esprit polémique, par la confusion ambiante et le manque d’information et d’organisation qui en a découlé.

Car il y avait déjà eu deux hommages à Bandol : le premier improvisé, vendredi matin à 13 h, apparemment destiné aux seuls internautes, en présence du maire et diffusé sur Var-Matin.

Le second, dimanche, sous forme d’une minute de silence à l’occasion d’une cérémonie commémorative, présidée par l’adjointe aux cérémonies patriotiques.

Force est de constater que la seule communication émanant de la municipalité, faite bien tardivement sur le site de la ville ce lundi en milieu de matinée, ne pouvait permettre à la population de participer massivement à cet hommage rendu dans la France entière.

C‘est dommage, et l’on est déçu, car dans ces moments difficiles, il est réconfortant de se rassembler et de sentir qu’on fait partie d’une communauté unie et forte de ses valeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires