Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2018 6 12 /05 /mai /2018 21:48

Décidément c’est une manie ! Et encore une ! A ce niveau-là, on ne compte plus !

Entre 2014 et 2015, M. Joseph s’en est donné à cœur joie : arrêtés sur arrêtés de retrait de délégations pour sanctionner –  le terme est de lui –  ses colistiers d’alors ! Tout en refusant d’en donner la raison aux intéressés, mais aussi aux Bandolais, il avait fini, au bout d’un an ( !),  par évoquer « une rupture » de confiance  sans plus de détails et sans évidemment en fournir la moindre preuve recevable.

Nous nous sommes trouvés bien seuls à tenter d’alerter sur ce qui se passait réellement au sein du conseil et de l’équipe municipale.

Et pendant deux ans, M. Joseph a réussi à se faire passer pour la malheureuse victime d’un complot dont il était l’un des principaux instigateurs et qui visait à se débarrasser de ceux qui lui avaient permis de se faire élire.

Là, avec une nouvelle équipe à sa dévotion, minutieusement choisie, plus de risque aurait-on pu croire.

Grave erreur ! Un conseiller avait déjà été laissé sur la touche, on ne sait pourquoi, et un autre avait préféré  démissionner. Et voilà le maire qui récidive. Encore un retrait de délégations. Mais cette fois-ci, à l’encontre d’un élu qui était l’un de ses plus fermes soutiens, et aussi l’un des plus anciens.

Le plus insupportable dans l’affaire, c’est que non content d’ôter toute responsabilité à cette personne, il la désigne à la vindicte publique en l’accusant dans Var-Matin d’une faute qui prête à rire, quand on connaît la musique...

Car M. Joseph adore dénoncer : en conseil, dans la presse, dans le Bandol magazine – ah, cette lettre inénarrable adressée à « Monsieur l’évêque » pour se plaindre du curé de notre paroisse ! – et aussi dans son blog, sur Facebook…

Au nom d’une éthique dont il prétend être le garant, mais dont il oublie de s’appliquer les règles.  

Mais arrive un moment où la réalité apparaît enfin au grand jour : le problème, ce n’était pas Mme Quilici et les membres de son équipe. Le problème, c’est M. Joseph ! Tout simplement.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Viala 14/05/2018 15:18

J'espère que nous ne ferons pas la même erreur en 2020.
Et je dois avouer que je suis un peu fautif de la situation...
En votant pour Lætitia Quilici, j'ai voté pour JP Joseph! Et je ne suis pas le seul à mettre fait berner!