Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 20:11

Sur 29 délibérations, 14 concernaient les subventions aux associations.

Déjà l’an dernier, dans un contexte de crise sanitaire, on se souviendra qu’une vingtaine d’associations ont vu leurs subventions baisser de 127 000 € ..Et cette année, c’est pire encore ! Il y a les discours de façade, et la réalité des chiffres : toutes les subventions n’ayant pas encore été distribuées, à ce qu’il semble, on en est pour l’instant à 20 000€ de moins qu’en 2020 ! Avec des baisses spectaculaires pour certaines, au plus bas depuis leur création comme le montre le tableau en fin d’article.

L’opposition, par la voix de Marc Bayle, va faire une intervention globale : « Si l’on peut comprendre que dans ce contexte de pandémie et de réduction d’activités,  les subventions aient été revues à la baisse (316 000 €), en particulier pour celles qui touchent à l’événementiel, nous n’avons pas suffisamment de lumière sur les critères d’attribution, de même en ce qui concerne le principe de conventions pluriannuelles qui pourrait faciliter leur gestion…

 On se souviendra que la création d’une commission « vie associative » composée d’élus dont un représentant de l’opposition, a été refusée sans surprise, la majorité préférant faire son règlement et ses choix toute seule.  

L’élu s’interroge également sur les baisses et la minoration des aides apportées aux associations culturelles.

A-t-on tenu compte des loyers payés par des associations au trésor public ? Quant aux critères retenus, ils ne doivent pas être que financiers…

L’opposition s’abstiendra globalement.

Une opacité qui perdure

Pour le maire, les critères  existent déjà. Certes, nous connaissons le plus important pour lui : la meilleure association, c’est celle qui ne demande pas de subvention…

Il suffit de regarder le tableau des sommes accordées depuis des années, pour s’interroger sur ce qui est pris en considération. Des critères ? Pas le nombre d’adhérents manifestement. Pas l’utilité sociale, dirait-on : celles qui œuvrent tout au long de l’année au plus près de la population n’obtiennent pas grand-chose : mieux vaut être un chat édenté (3000 € cette année; 5000 sur 2 ans) qu’un Bandolais en quête de lien social ou de découvertes culturelles !

En ce qui concerne l’examen des dossiers par l’opposition, que M. Joseph présente comme un signe de bonne volonté, il est de droit pour tout administré qui en aura fait la demande…

Le maire choisit de faire voter en bloc toutes les 14 délibérations, ce qui évitera à la foi questionnement et publicité.

Pas d’argent ? Il sera intéressant de voir le résultat financier de l’exercice 2021.

Deux poids, deux mesures !

On peut comprendre que, nombre de nos associations étant réduites à l’inactivité totale ou partielle, leur subvention puisse baisser. Mais quelque chose ne va pas.

La municipalité a sans arrêt mis en avant l’exonération totale de droit de place l’an dernier, pour les commerces divers, et aussi les plagistes ( !) pour cause de cessation d’activité liée au virus. (coût de ces mesures :700 000€)

Mais il ne lui est pas venu à l’idée de faire la même chose pour les associations, qui ne pouvaient occuper les locaux municipaux fermés pour lesquels elles avaient payé un loyer parfois conséquent : Deux d’entre elles versent tous les ans respectivement 18 200€et 13 200€ au trésor public…Pour elles et les autres, quelle réduction, selon vous ?

Et ça recommence pour cette année. D’ailleurs, les premiers arrêtés pris par le maire pour cette année le sont pour fixer et encaisser un loyer à l’identique pour les associations.,. même si leur local  reste fermé. On ignore si la facture leur aura été envoyée avec les bons vœux de Monsieur le maire.

Toujours les mêmes discours !

Associations, on vous aime !

A preuve, on vous réunit à la rentrée depuis 2017, mais tout s’est déjà décidé sans vous. Et  ces réunions existaient bien avant 2014.

A preuve, on a fait venir le CRDVA le mercredi après-midi pour vous aider, et depuis quel progrès dans l’élaboration des dossiers !

Sauf que la plupart de nos associations existent depuis des années, et leurs comités directeurs ont une bonne expérience des demandes de subvention. Si l’on n’obtient pas la subvention souhaitée, ce n’est pas que le dossier est mal fait…

De plus, Il est illusoire de faire croire à de nombreuses sources de financement pour la plupart de nos associations bandolaises, car elles ne répondent pas aux critères d’attributions exigés par  telle ou telle collectivité supra communale. Pour la Région, moins du 1/4  d’entre elles seraient éligibles. Le Département ? Mais on nous indique que le fonds prévu est réservé aux nouvelles associations… L’Etat ? L’Europe ? Bonne chance !

Les associations bandolaises ont subi une cure d’austérité pendant les 5 dernières années de la mandature précédente, alors que les millions d’excédents s’accumulaient.

Elles se heurtent à une méconnaissance manifeste de leur mode de fonctionnement et à des suspicions déplacées. (Par exemple, pourquoi la mairie réclame-t-elle une attestation sur l’honneur supplémentaire pour 3 rubriques, alors que le formulaire officiel en comporte déjà une , page 8 ?)

Leurs ressources sont aléatoires, qui reposent sur leurs adhérents et les subventions.

Il leur est indispensable d’avoir un filet protecteur pour attendre un paiement souvent versé à la fin du 1er semestre.

Nos associations ne demandent pas de subventions pour engraisser leur compte en banque, comme les en accusait récemment un élu, oubliant au passage que leurs dirigeants sont des bénévoles.

Elles ont pour seule ambition de proposer à aux habitants de notre ville du lien social à travers des activités enrichissantes à des prix modiques pour que le plus grand nombre puisse en profiter malgré la crise.

Est-ce bien le moment, dans ces temps difficiles, de leur réclamer « un petit effort », alors qu’on s’apprête à investir à nouveau sans compter dans des projets démesurés sans aucun intérêt pour la population ?  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires