Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 16:25



L’article du groupe UMP rédigé à la mi-octobre est enfin paru dans Couleurs Bandol le 24 décembre… ou du moins ce qu’il en reste, une fois censuré et modifié par le maire, qui donne là encore une preuve éclatante de son esprit d’ouverture et de son respect pour la liberté d’expression. Les Bandolais jugeront par eux-mêmes :

Voici le texte intégral transmis à la mairie, et, en bleu, ce que M. Palix s’est permis de supprimer et de couper, au mépris du règlement qu'il a fait lui-même adopter par le Conseil Municipal.


Nous avons enfin la possibilité d’utiliser la moitié de cette demi-page généreusement accordée à l’opposition qui, il est vrai, ne représente que 49% de la population. Notre groupe apprécie à sa juste mesure l’esprit d’ouverture qui nous attribue le minimum imposé par la loi - c’est-à-dire 1,5% de l’espace de ce magazine – et qui nous permet de nous exprimer librement, pourvu que nous n’abordions aucun sujet polémique.

Nous parlerons de la salle polyvalente, détournée en grande partie de son objet.

Cette très belle réalisation, que plusieurs centaines d’invités privilégiés ont pu apprécier le vendredi 10 octobre, n’a pas seulement été conçue pour servir de salle de spectacle payante. C’est pour tous les Bandolais qu’elle a été construite, pour être mise gratuitement à la disposition des associations qui devaient pouvoir y organiser lotos, après-midi récréatives, repas– d’ailleurs une cuisine relais était prévue avec un « chaud-froid »– conférences et autres…

L’actuelle municipalité en a décidé autrement, sous divers prétextes : pas d’activités traditionnelles.

Et pour nos associations qui désireraient organiser des spectacles, une location au tarif préférentiel de… près de 2 000 euros la soirée, plus une caution de 500 euros. 

Elles pourront toujours, nous a-t-on précisé, demander une subvention. Dans ce cas, pourquoi ne pas maintenir la gratuité qui avait cours depuis 12 ans, puisque la ville mettait à leur disposition pour leurs spectacles : scène, matériel son et lumière, et 3 techniciens ?

Il est d’autres façons de rentabiliser notre salle polyvalente qu’en taxant le travail de nos associations et de leurs bénévoles.



François Barois

Pour le groupe d’opposition UMP du Conseil Municipal



Pourtant, rien d’insultant ni de diffamatoire dans ces phrases, mais le strict rappel de la réalité.

Et qu’on ne prétexte pas que l’article initial aurait été trop long : il suffisait de diminuer la taille de la police comme c'est prévu !

Le règlement intérieur imposait déjà des contraintes excessives : 1/4 de page -- mais pas de nombre de caractères --, 1 mois de délai, sans compter le droit de réponse immédiat – qu’il a fait rajouter à l’ancien règlement et maintenant apparemment un envoi par recommandé avec accusé de réception !

Et en plus le maire se permet de choisir dans un texte de l’opposition ce qui lui plaît, et d’éliminer ce qui ne lui convient pas ?

Nous pensons que c’est une dérive très inquiétante pour l’expression démocratique à Bandol.

Nous mettrons tout en œuvre pour les faire respecter.


Extrait du Règlement adopté par la majorité au conseil municipal du 29 septembre 2008


V- Les textes remis par chaque représentant de liste n'appartenant pas à la majorité municipale ne seront pas modifiés. Cependant, conformément à la loi, monsieur le Maire, en sa qualité de directeur de publication, est responsable des textes imprimés dans la revue municipale, et pourra, à ce titre, refuser la parution d'un texte portant atteinte à la dignité humaine, à caractère injurieux, raciste, diffamatoire ou polémique. Par ailleurs, le maire dispose d'un droit de réponse immédiat.


VI- Le GRAPHISME sera identique à celui utilisé sur le « Couleurs Bandol » (sous réserve de la longueur du texte qui peut justifier un caractère plus petit)


Un BON A TIRER sera adressé par FAX à l'auteur des textes, à valider dans les 48 heures.


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
En l'absence de la possibilité d'ajouter un rétrolien dans vos commentaires, c'est donc en commentant que je vous signale que sur ce point précis, je suis d'accord avec votre récrimination, et que je l'ai manifesté ce jour sur mon propre blog:http://www.bandolais.fr/2008/12/que-la-route-sera-longue.html 
Répondre
J
Je trouve abusif ce droit de réponse immédiat de la part du Maire
Tout à fait d'accord , l'article n'a pas à etre modifié ni corrigé
Répondre