Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 15:46

Nous vous en avons informé précédemment, le maire a dû réunir ce conseil estival sous l’injonction du Tribunal Administratif qui lui donnait un mois pour proposer une modification du règlement intérieur du conseil, pour mettre en place sur le site internet de la ville un espace de libre expression réservé aux élus d’opposition. Un espace prévu par la loi, mais que M. Palix leur refusait depuis plus de 2 ans…

 En effet, la justice a constaté que ce site ne se bornait pas à diffuser des informations pratiques, mais était un vrai journal rendant compte des réalisations et projets de la municipalité.

Ce jugement est un camouflet pour le maire dont les tentatives pour interdire cet espace à l’opposition ont échoué. Que d’efforts pour le présenter comme une victoire !

 

Est-il besoin de préciser que François Barois n’a jamais demandé la fermeture du site internet de la ville, contrairement à ce que  prétend le maire, décidément jamais avare de mensonges, même les plus absurdes ? (cf ce document émanant du TA)

requête DEOQui aurait l’idée saugrenue d’entamer une procédure judiciaire pour obtenir la suppression d’un site sur lequel on demande en même temps un espace d’expression ?

 

Quant à la satisfaction affichée par le maire, elle ne concerne en rien les droits nouveaux obtenus par l’opposition.

« Ce jugement, a-t-il dit très exactement, va permettre à la majorité qui était muselée de s’exprimer pleinement sur le site pour l’urbanisme, les finances, les travaux… »

Et l’opposition dans tout ça ?

Soyez sans inquiétude : le nouveau règlement la soigne particulièrement !

Jugez-en par vous-même: reportez-vous au CR du conseil du 24 août, 1ère délibération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires