Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 13:54

Après la valse des responsables de service à laquelle nous assistons depuis l’élection de M. Palix, entre départs forcés  ou volontaires, mises à l’écart de responsables, dont  bon nombre pourtant nommés par le maire et son équipe, voilà qu’on nous annonce encore un changement.

 Cela faisait quelques mois que le directeur de cabinet de M. Palix était sur le départ, comme l’oiseau sur la branche en quelque sorte…

Les pronostics allaient bon train : partira ? partira pas ?

En fin de compte, il cèdera sa place à compter du 1er novembre et prendra son envol pour Sud-Sainte-Baume, où le maire a dû vraisemblablement négocier son point de chute.

Souhaitons-leur bonne chance !

 

Le « dircab » n’est pas un fonctionnaire recruté par concours pour occuper un poste correspondant à une formation précise. Il est nommé par le maire qui, en pratique, peut choisir qui il veut.

Ce poste est cependant encadré par la loi sur deux points : notre commune (moins de 20 000 habitants) ne peut recruter qu’un seul "collaborateur du cabinet " selon la dénomination légale. (Et c’est heureux, vu ce qu’il nous coûte !) Cet emploi n’est pas permanent : il fait l’objet d’un contrat qui ne peut dépasser la durée de la mandature.

Pour son salaire, la loi fixe la barre à ne pas dépasser : en principe pas plus de 90 % du traitement le plus élevé versé à un fonctionnaire de la commune. Depuis quelques années, la loi permet aussi de lui verser des indemnités, encadrées, elle aussi.

Le recrutement ne peut se faire que si le conseil municipal a voté les crédits correspondant à cet emploi (poste budgétaire 64131 « rémunération des personnels non titulaires »).

Si les chiffres qui circulent sont exacts, il s’agirait d’un poste à haut salaire : le précédent aurait touché, depuis 2008, 4500 € net par mois (avec voiture de fonction neuve), et son successeur émargerait à 5000 €, ce qui ferait d’eux, et de très loin, les personnes les mieux payés de la mairie!

Au maire d’éclaircir ce point !

Maintenant, à quoi peut bien servir un directeur de cabinet ? La fonction est essentiellement politique et souvent assez mal définie.

Il ne doit en aucun cas se mêler de l’administration communale, encore moins la gérer et gérer les agents, ce qui exige une solide formation et des compétences très étendues, de plus en plus complexes (juridiques etc…) et qui est du ressort exclusif du Directeur Général des Services.

Le mélange des genres auquel nous venons d’assister pendant deux ans a fait suffisamment de dégâts dans les services pour qu’on ne retombe pas dans les mêmes travers.

Tout ceci met en évidence l’incapacité du maire à choisir les collaborateurs adéquats,  puisqu’il en change sans arrêt ; car ce défilé et ce jeu de « chaises musicales » trahissent certes une méconnaissance fondamentale d’un fonctionnement efficace des services municipaux, mais aussi, hélas, des critères de choix étrangers à l’intérêt collectif.

 

Le maire aurait pu faire appel à candidature, à l’exemple de cette commune, plus importante certes que Bandol. Voici, pour information, les missions confiées ainsi que les compétences et le profil exigés…

 

Sous l’autorité directe du Maire et en relation très étroite avec le directeur général des services, vous :
• Organisez et structurez le fonctionnement et la communication interne/externe du groupe majoritaire tout en vous attachant à apporter aux élus les savoir faire et connaissances indispensables à leur fonction municipale en valorisant la diversité des groupes ou des mandats électifs ;
• Assurez un pilotage et un suivi des projets de la mandature en étroite relation avec le directeur général des services et éclairerez le Maire quant aux options stratégiques et opérationnelles à mettre en œuvre;
• Co-construisez en lien avec le service Communication une stratégie d’information et de communication publique et politique ;
• Animez l’équipe de collaborateurs du cabinet composé de trois personnes.

Recrutement par voie du statut de collaborateur et/ou de contractuel.
Bac + 4/5 de type ESC/IEP/CELSA et/ou aménagement du territoire, vous êtes doté d’une expérience similaire d’au moins 10 ans au sein d’une ville moyenne membre d’un EPCI.
Vous êtes ouvert, curieux, à l’écoute, pragmatique, souple, doté d’une intelligence relationnelle, prêt à mettre votre énergie et votre plume au service d'un projet ambitieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires

Christian Viala 31/10/2010 10:05



C'était qui ?, (j'ai oublié le qui) :(



Bandol pour tous 31/10/2010 14:31


Monsieur Viala, pas de bug cette fois-ci, heureusement! Pour répondre à votre 1ère question : comme nous avons pris soin de le souligner, il s’agit d’une commune plus importante : Bergerac, ville
moyenne de 30 000 habitants (contre 13 500 pour Bandol en population DGF). Mais on constate les mêmes exigences pour des communes plus petites : une bonne connaissance de l’organisation
administrative, de la vie politique et des règles institutionnelles, fournie par diplômes et/ou expérience. Autre exemple, la ville de Lunel (25 000 h.) recherchait un directeur de cabinet «
diplômé de l’enseignement supérieur (droit, économie politique, communication) » et lui proposait « 3400 euros brut sur 12 mois, plus portable, ordinateur et voiture de service. » En principe, il
devrait y avoir adéquation entre missions/ formation/ expérience et rémunération. Pour répondre à votre 2ème question : comme d’autres maires avant lui, F. Barois avait pris fin 2002 un directeur
de cabinet, M. Coudret, qui, avant de venir à Bandol, avait occupé ce poste auprès du maire de Six-Fours. Il avait donc une bonne expérience de la vie politique et communale. Pour son salaire,
c’était sans commune mesure avec ce qui se fait depuis 2 ans. Nous espérons avoir répondu à vos interrogations.


Christian Viala 31/10/2010 10:00



Bonjour,


C'était que le Directeur de Cabinet avec Monsieur François Barois ,


En tout cas il ne faisait pas beaucoup de bruit...



SARRAT 31/10/2010 09:03



Les exigences que vous évoquez s'appliquaient-elles au recrutement du Directeur de Cabinet de F.BAROIS? Décidemment vous avez la mémoire courte dans ce groupe!



Christian Viala 31/10/2010 06:25



Bonjour,


Vous nous donnez en exemple une commune, vous pouvez préciser de quelle commune il s'agit.
Merci


NDC: j'espère que mon commentaire ne va pas encore une fois, malgré vous, occasionner des PB dans votre serveur. ;)



Bilou 29/10/2010 20:18



Mazette, mais il faut un CV de meteyorite pour ce poste.