Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 14:24

 

On l’a compris depuis longtemps, les taux d’imposition – taxe foncière et  taxe d’habitation –sont essentiellement une arme politique entre les mains de M. Palix.

+ 24 % en 2009, dans la foulée de la pseudo « mise sous tutelle », pour apporter la preuve de la ruine de la ville par son prédécesseur…

Deux baisses dérisoires en 2011 et 2012 pour valoriser sa gestion, à l’attention des amnésiques et des Bandolais de fraîche date…

Et puis, la ficelle est grosse : avant les élections une nouvelle diminution, un peu plus importante (4 %), programmée dès 2009 – ceux qui ont quitté la majorité depuis ont vendu la mèche…

Mais voilà : impossible de compter sur le dernier versement de Partouche prévu en 2013 pour l’achat du terrain des Grands Ponts, tombé à l’eau dans tous les sens du terme !

Alors, pour justifier cette baisse de 4 %, le maire a inventé, pour ses amis du CAP, une nouvelle manne tombée du ciel, celle-là : 6 M € de Partouche pour la commune, dont elle ne touchera pas un centime, vu qu’il s’agit de la somme que le casinotier devrait consacrer à la rénovation du casino (le conditionnel est de rigueur, étant donné qu’aucun contrôle n’est prévu…).

Plus étonnant encore, M. Palix prévoit dans son budget primitif 2013 une chute du produit des jeux qui atteindra son niveau le plus bas depuis des années : 1, 75 M €  (Ils avaient rapporté 1/2  M € de plus en…2009). Cherchez la logique !

Le maire ne pouvait mieux démontrer qu’hausses et baisses sont déconnectées des besoins financiers réels de la commune.

En attendant, nous avons cher payé sa politique.

On a entendu à plusieurs reprises  M. Palix affirmer que, somme toute, l’augmentation des impôts locaux qu’il nous a infligée n’était pas si importante… puisqu’en tenant compte des baisses successives, elle équivalait à une (petite) augmentation de + 2,4 % par an !

Sauf que…c’est faux. Encore un mensonge, un de plus…

Voici un tableau* qui compare les sommes réellement déboursées pendant 5 ans par un  contribuable, avec ce qu’il aurait payé, si l’augmentation des taux avait été régulière dans le même laps de temps.

 

 

La différence est d’importance : 11% de plus  par contribuable pour la somme réellement déboursée sur 5 ans pour chacune des 2 taxes. Une paille !

N’était-ce pas le maire qui disait qu’il ne fallait pas prendre les Bandolais pour « des payeurs irrationnels et inconditionnels » ?

Ils sauront lui montrer dans quelques mois qu’en plus de la raison, ils ont aussi de la mémoire…

* Nous n'avons pas intégré l'augmentation des bases.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires

Jean 19/05/2013 12:18


 


Arrivée du maire en 2008


2009 : +24% d'augmentation de la taxe fonccière, +24% d'augmentation de la taxe d'habitation


2010 : 0 % (aucune baisse, aucune augmentation)


2011 : Baisse de 3% des deux taxes


2012 : Baisse de 3% des deux taxes


2013 : Baisse de 4% des deux taxes (annoncé dans la presse)


BILAN PALIX sur sur son mandat : +14% d'augmentation des taxes locales (+14% d'augmentation de la taxe d'habitation / +14% d'augmentation de la taxe foncière).


Le bilan PALIX c'est aussi +40% d'augmentation de la Taxe Spéciale d'Equipement (sur la taxe d'habitation et sur la taxe foncière).