Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 20:33

C’est au cours du dernier conseil  que l’opposition a découvert une affaire grave que le maire dissimulait aux Bandolais depuis plus de 3 ans !

La commune a résilié unilatéralement le marché public accordé à la société Signacité pour la pose de panneaux publicitaires, laquelle a porté plainte en février 2010, réclamant à la ville la bagatelle d’un petit 1/2 million € au titre du préjudice subi, plus 1500 € au titre des frais irrépétibles.

Que pensez-vous qu’ait fait le maire ? Lui qui nous avait rebattu les oreilles pendant des mois avec la pénalité du procès Frégate, non provisionnée : « c’était un scandale, la loi de 2006 obligeait à mettre l’argent de côté… etc… etc… » ?

Lui qui se promenait dans la ville en agitant une lettre de soi disant mise sous tutelle pour  une erreur de 19 000 € dans son budget !

Eh bien… rien !

M. Palix a oublié fort opportunément d’informer le conseil d’un contentieux qui risquait de nous coûter cher et dont il était bien, lui, le responsable.

Et bien sûr, ce « gestionnaire si prévoyant » s’est bien gardé de verser le moindre centime au titre de la provision pour risques.

La loi, c’est pour les autres !

Et quand le 16 mai 2012, le tribunal a condamné la ville à verser à Signacité la modique somme de 382 155 €, rebelote : M. Palix a une fois de plus omis d’en informer les élus. Il a fait appel et le 16 août, demandé par une requête en référé un sursis à exécution.

Las, requête rejetée le 30 octobre par la justice : la commune a dû payer, en attendant le jugement en appel.

Les élus se sont étonnés de la désinvolture, pour ne pas dire l’incompétence avec laquelle a été gérée cette affaire, la rupture du contrat en particulier.

Selon le maire, la société Signacité n’aurait pas respecté ses engagements.

Dommage que le tribunal qui a condamné la commune en ait jugé autrement !

Selon le maire, son premier adjoint serait responsable, car il tutoyait le directeur de Signacité !

Mais qui a signé le contrat ? C’est bien M. Palix.

Selon le maire, François Barois …mais difficile d’impliquer son prédécesseur dans cette affaire !

Alors, vite quelques propos diffamatoires ( ça peut toujours servir)  « Vous avez été condamné par le Chambre Régionale des Comptes » ose-t-il affirmer ! Outre que c’est délirant – la CRC n’ayant aucun pouvoir judiciaire –  quel rapport ?

 Mieux encore : voilà que M. Palix prétend impudemment  avoir provisionné la somme.

Mais nulle trace sur le budget de la commune.

Michel Sauzet interroge :

      – Où est passé cet argent ? 382 000 €, ce n’est pas rien !

      – Il est à la banque, répond le maire

– Mais sur quel compte ? s’inquiète l’élu

– ll a été versé sur le compte de la société Signacité, doit enfin reconnaître M. Palix.

 

Bravo ! Voilà 382 000 € de l’argent des contribuables jetés en l’air pour rien.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires