Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 15:57

Le bilan de 5 ans de mandat est sans appel : jamais une majorité, issue pourtant d’une même équipe,  n’avait connu un tel délitement.

Sur 22 élus, 3 démissions, on l’a peut-être oublié.

En 2010, le 1er et le 7ème adjoints écartés, privés par le maire de leurs délégations sous des prétextes risibles, selon un plan vraisemblablement concerté de longue date, et passés dans l’opposition avec 4 autres conseillers.

En 2012, défection de M. Decroix, refusant de cautionner davantage des dérives inacceptables et lassé de l’autisme de M. Palix.

An dernier conseil, c’était au tour de deux fidèles de longue date, Christiane Desseaux et Sylvie Logeais, de prendre leurs distances et de dire leur écoeurement devant les agissements du maire et de ses séides.

Ce que ces élues mettent en cause, ce sont les méthodes dictatoriales de M. Palix, mais aussi sa personne qui les a abusées.

Le maire paie le prix de 5 années de mensonges éhontés, de dissimulation, d’acharnement, y compris judiciaire.

Ils ne sont plus que 12 avec lui et il ne survit que grâce au soutien honteux de M. Girardi, élu sur une liste d’opposition qu’il a trahie sans aucun scrupule, ainsi que ses électeurs, et à celui de M. Delaud, auquel nous sommes habitués depuis longtemps...

Ce dernier a justifié son vote par le fait que le budget primitif lui paraissait « équilibré ».

Piètre raison, et vraiment comique, puisqu’un budget primitif est toujours présenté en équilibre, sous peine d’être refusé par le représentant de l’Etat ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires

olivier pierre 31/03/2013 08:32




« Un traître est un homme politique qui quitte son parti pour s'inscrire a un autre. Par contre, un converti est un homme politique qui quitte son parti pour
s'inscrire au votre. » Georges Clémenceau