Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 09:17

L’ « affaire Calvez », évoquée lors des trois derniers conseils municipaux – nous y reviendrons en détail dans notre compte-rendu – fait apparaître au grand jour une politique de gestion du personnel proprement calamiteuse.

Gestion que le maire s’est bien gardé d’évoquer dans son bilan, et pour cause…

Son élection a été  suivie dans la foulée d’une chasse aux sorcières sans précédent dans la commune. On se souvient que plusieurs chefs de services et employés ont été déplacés, ou remis à disposition, sans tenir compte de leurs réelles qualités professionnelles. Leur seul tort : n’avoir pas été nommés par  le nouveau maire

Ce n’était qu’un début !

 Depuis 4 ans que M. Palix "dirige" la mairie, on a vu défiler 2 directeurs de cabinet, 3 DGS, 4 directeurs à l’office du tourisme, 4 DRH, sans compter les chefs de service ou faisant office : 2 à l’animation, 5 à la communication, 4 à la culture, 3 aux services techniques, 3 à l’environnement ! Et nous en oublions sans doute…

Et le plus beau, c’est que quasiment toutes ces personnes ont été choisies et nommées par lui !

A l’évidence, M. Palix se montre incapable  de gérer correctement la collectivité, avec pour conséquence sa désorganisation totale. Sans oublier les dégâts humains. Quelle entreprise résisterait à ce numéro de chaises musicales ?

Mais ce n’est pas tout : à cette rare incompétence s’ajoute une gestion des effectifs irresponsable : en 4 ans, le nombre de titulaires, déjà très important (certains diraient pléthorique)  est passé de 214 à 241, soit + 27, auquel il faut ajouter l’agent qui vient d’être réintégré. De plus, on a conservé les 3 employés qui auraient dû rejoindre Sud-Ste Baume et ne l’ont pas fait.

Alors que M. Palix amuse la galerie avec des économies de bouts de chandelle, il vient de grever le budget communal de plus d’1/2 million € par an, et ce  pour 30 ou 40 ans.

Sans compter que cette somme  ne cessera de croître pendant toute la carrière de ces personnels !

Bravo !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires

jean 03/07/2012 21:03


Que font les représentants des syndicats pour agir et dénoncer ce qui est fait au personnel de cette Mairie ? Personne n'a saisi l'inspection du travail ?

Bandol pour tous 08/07/2012 17:14



Le problème, c'est que les agents de l'Etat ont un statut spécial, et ne relèvent pas de l'inspection du travail. Le tribunal administratif est le seul recours, apparemment, pour régler les
problèmes.Ce qui n'est guère satisfaisant, vu les délais pour juger sur le fond.


Il y a un comité technique paritaire à la mairie, et des représentants du personnel. Nous ne savons pas s'ils sont affiliés ou non à un syndicat. Comme nous l'avons déjà mentionné, l'opposition
n'a pas d'élus au CTP.Le maire y nomme qui il veut...Nos interventions ne peuvent se faire qu'en conseil municipal, ou sur notre blog, le maire censurant systématiquement nos articles dans le
magazine, quand ils ne lui conviennent pas.



jean 01/07/2012 12:13


Lors du dernier CM, Monsieur Decroix est enfin sorti du silence et a osé dénoncer les dérives en matière de gestion du personnel communal.... peut-on savoir quel sont les services concernés afin
de pointer enfin les élus à pointer du doigt ?

Bandol pour tous 02/07/2012 15:37



Nous vous avons indiqué plus haut les services manifestement pourvus de sièges éjectables.


Quels que soient le poste et le grade des employés municipaux, c’est le maire qui a la haute main sur les nominations : c’est lui qui recrute les agents et signe les arrêtés, les place à tel
ou tel poste, et les en retire…


Quant au DRH, comme tout fonctionnaire, il est astreint au droit de réserve vis-à-vis de son employeur et ne peut s’exprimer publiquement. Il peut y avoir des débats internes, mais nous en
doutons fort, vu le traitement réservé à ceux qui émettent la moindre critique…


Un élu peut éventuellement intervenir, mais en dernier ressort, la décision appartient toujours au maire.


Aux élus de choisir : s'ils désapprouvent une telle gestion  sans être parvenus à l'infléchir, ou ils se taisent et continuent à la cautionner,  ou s’ils s’en désolidarisent
publiquement, avec les conséquences que l’on sait..


Pour information, l’élue déléguée à la culture est Mme Canevari, celle au tourisme Mme Reig, et depuis quelque temps Mme Galvan  s’occupe de l’information (entendez la
communication).



jean 14/06/2012 01:17


De mémoire de Bandolais, on a jamais vu une telle pagaille dans les services......


Qu'attendent les représentants du personnel pour réagir et pour dénoncer tout cela ?

Bandol pour tous 15/06/2012 22:53



 Il nous est difficile de savoir ce qui se passe au Comité technique paritaire : l’opposition n’y a aucun élu. Il comprend, outre les représentants du personnel, 5 membres du conseil
municipal titulaires (dont le maire), et 5 suppléants, tous de la majorité.


Et récemment, M. Sagniez qui était titulaire s'est retrouvé …suppléant par arrêté du maire, lequel ne l’en avait pas avisé...



PLAZA 13/06/2012 13:24


et à mon avis la Valse du Personnel n'est pas encore terminée..... N'a t-il pas moyen de faire une étude du moral du personnel ?