Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 09:17

M. Palix a refusé de faire paraître dans le nouveau magazine de septembre l’article " Bandol dépossédé de son Casino " que nous lui avions envoyé dans les délais, pour appeler les Bandolais à aller donner leur avis  sur le déplacement du Casino, avant le 24 septembre.

Il faut décidément qu’il ait bien peur de la population !

 

Rappel des épisodes précédents :

 

n      Avril : non publication de l’article : " Notre village provençal ", que nous avons envoyé en mars avec quelques jours de retard – et pour cause, le maire ne nous ayant pas communiqué à temps les dates de parution du magazine d’avril.IMG 0001-copie-1

IMG 0002n      Mai : envoi d’un nouvel article pour le magazine de juillet, " Droit de réponse ", avec demande expresse de le publier à la place du précédent.

n      Juillet : Parution du magazine sans l’article « Droit de réponse », mais avec le précédent " Notre village provençal ".

n      5 août : lettre recommandée avec AR écrite par le maire nous informant 3 mois plus tard qu’il n’a pas publié notre article  du 11 mai  " Droit de réponse ", contenant, prétend-il, « des propos diffamatoires ou polémiques » et nous demandant de le remplacer par un autre.

Mais pourquoi attendre le 5 août ?

Parce que sa lettre ne pouvait nous parvenir que le 7  au plus tôt et que le délai  d’envoi d’article était fixé…le 6 au plus tard.  Ainsi, une fois de plus, le coin de l’opposition serait demeuré…vide.

n      6 août : espoir déçu : nous avions envoyé un autre article " Bandol dépossédéIMG 0003 de son Casino " pour parution en septembre, dans les délais règlementaires.

 n      Septembre : parution dans le magazine de l’article refusé en mai, " Droit de réponse ",  qui, soudain, ne semble plus ni diffamatoire ni polémique…Ou  notre plainte au TA à propos d’internet a fait réfléchir , ou peur de l’impact sur les lecteurs ?

n      Novembre : le maire osera-t-il faire paraître  notre article sur le casino invitant les Bandolais à aller s’exprimer sur une enquête qui sera close le 25 septembre ? Supprimera-t-il la date du 6 août qui y est incluse ?

  

 

 

A la lumière de tous ces éléments, que le maire intitule sa réponse « sens de la concertation et de l’ouverture » relève de la provocation pure et simple, tout comme le fait d’avoir réduit à l’extrême la taille de la police de l’article « Notre village provençal », en réponse à nos demandes légitimes d’un texte lisible.

Attitude dérisoire, et indigne d’un élu à la tête d’une commune. Certains, qui l’ont côtoyé pendant 2 ans, diraient même « tordue »…

N’a-t-il pas mieux à faire dans l’intérêt de Bandol que de perdre son temps à mijoter de telles sottises?

Pour notre part, nous n’avons que faire de la soi-disant «  bienveillance » et de la « tolérance » de M. Palix, dont chacun a pu admirer les effets depuis son élection.

Nous ne voulons que le respect des lois qui garantissent les droits de l’opposition, lois qu’il bafoue sans arrêt, alors que, par ailleurs, il se permet de  donner des leçons de civisme aux autres…

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires