Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 16:31

Si l'on se rapelle que "télé" signifie : "loin, à distance", voilà qui qualifie parfaitement la téléconsultation organisée par M. Palix.

On est en effet loin, loin, très loin de la démocratie: on n’en a que la caricature.

M. Palix a tout fait pour réduire la vie publique à sa plus simple expression et pour tenir à l’écart les Bandolais, tant il craint d’être contesté.

Au bout de 5 ans de mandat, avec une seule réunion publique* à son actif – à 8h30 du  matin – voilà que le maire pense enfin à nous consulter !

Enfin, pas nous, mais les « foyers » bandolais …Ce qui n’a aucun sens, dans la mesure où il s’agit de juger une action politique. Il aura échappé à notre édile qu’un «  foyer » se compose de plusieurs personnes, lesquelles n’auront pas forcément le même avis…

Sa dernière trouvaille : nous consulter à distance ! bien à l’abri des questions gênantes, comme l’augmentation de 24 %de nos impôts, par exemple…

 

Quant aux questions posées…les 2/3 ne permettent pas d’exprimer, une appréciation positive ou non, voire pas d’opinion du tout ! 

Les récents travaux du front de mer ? Déjà entamés lorsqu’on les a découverts dans son magazine ! Ceux des allées Vivien ? Terminés depuis des mois !

Il est un peu tard pour nous demander « lesquels ont retenu notre attention »  ou bien encore pour nous faire choisir entre le social, la sécurité, l’enfance etc…Qu’on appuie sur la touche 1, 2 ou 3 quelle importance ?

Alors, quand après avoir entendu la voix onctueuse de M. Palix nous vanter ses réalisations, il nous interroge sur l’avenir de Bandol, sur de grands projets pour les années à venir, on s’étonne.

Parce qu’il lui reste à peine plus d’un an de mandat – et non 18 mois comme il l’annonce.

Enfin, quand il nous demande ce qu’on pense de l’action du maire, de son écoute, de son accessibilité (sic!),  plus de doute.

Il s’agit bien d’une consultation préélectorale. Aux frais des contribuables.

 

Heureusement, à la fin, on vous accorde une minute et demie pour laisser un message, un vrai, pas une réponse téléguidée.

Alors, n’hésitez pas ! Répondez à la seule question d’importance que le maire a oublié de poser : après la perruque poudrée du petit marquis, le tricorne du capitaine de vaisseau et le bicorne napoléonien , en quoi voulez-vous le voir déguisé la prochaine fois ?

Lâchez-vous ! Dites ce que vous pensez de lui!

 

* On ne comptera pas les deux réunions publiques à propos du PLU, il n’avait pas le choix : elles sont imposées par la loi.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bandol pour tous
commenter cet article

commentaires